Soupçons de match truqué autour de PSG – Etoile Rouge

PSG-Etoile-Rouge-Belgrade

Des soupçons de pari truqué ont poussé l’UEFA à ouvrir une enquête préliminaire, sur le match de la Ligue des Champions, ayant opposé Paris Saint Germain à l’Etoile Rouge de Belgrade. Cette rencontre a été jouée le 3 octobre dernier et a connu la victoire (6-1) du PSG. L’ information de l’Equipe qui  a été confirmée vendredi dernier par l’AFP. Ce qui n’a pas été du goût du club serbe et du Paris Saint Germain, tous deux Scandalisés et indignés par la nouvelle. 

PSG – Etoile Rouge était-il truqué ?

Il est difficile de trouver une réponse à l’heure actuelle à cette question, une chose est sûre une enquête judiciaire a été ouverte autour de cette rencontre du 3 octobre 2018. Au cœur de cette enquête se trouve un dirigeant de l’Etoile Rouge de Belgrade, qui aurait fait un pari excessif sur la défaite de son équipe. Ce n’est pas la défaite qui a suscité des questionnements pour l’ouverture de l’enquête, mais plutôt, les cinq buts d’écarts (au moins) qu’il a parié annonce la source. Le score de cette rencontre rappelons était de 6 buts à 1.

C’est le parquet national financier  (PNF) qui a ouvert cette enquête, elle a ensuite été confiée au service central des Courses et jeux de la Police Judiciaire. L’UEFA a transmis l’alerte aux autorités françaises, après l’avoir reçu annonce une autre source non loin du dossier. L’autorité française de régulation des jeux en ligne déclarait à l’AFP, qu’il n’y a pas d’anomalie détectée au niveau des paris du marché français, selon ses propos, rien d’anormal n’a été constaté également au niveau des pays du partenaire du groupe de Copenhague. « Ni via le Global Lottery Monitoring Système ».  La troisième source, également proche du dossier annonce que ces paris seraient faits sur des marchés moins sécurisés (exotiques).

L’Etoile Rouge “scandalisée et dégoûtée”

L’EUFA aurait reçu un appel d’un informateur qui aurait affirmé qu’un pari pourrait être fait sur la défaite de l’Etoile Rouge de Belgrade par 5 buts d’écart au moins. Ce pari, annonce l’informateur sera fait pas un haut responsable du club, qui aurait également des complices. Un gain d’une dizaine millions d’euros pourrait être donc empoché avec une mise de 5 millions d’euros rapporte le récit de l’équipe.

Une accusation sur laquelle l’Etoile Rouge de Belgrade a réagi aussitôt dans un communiqué. «Scandalisée et dégoûtée, l’Etoile Rouge rejette (…) les soupçons concernant le match PSG – Etoile Rouge et l’implication de quiconque au sein du club dans des agissements contraires à l’honneur”,  Il ajoute que “L’Etoile Rouge s’attend à ce que la vérité soit établie dans les plus brefs délais et à être blanchie de tout soupçon quant à un lien d’un des membres du club avec ces actes”. ‘’Ces  accusations sont de nature à apporter un grand préjudice à la renommée et la réputation de notre club”. L’Etoile, on le rappelle a connu sa dernière Ligue des Champions il y a 27, c’est donc un retour au niveau mondial après près de trois décennies de diserte, son dernier sacre en 1991 était d’ailleurs sa dernière participation. Le club annonce également que l’enquête soit approfondie et que la lumière soit faite.

“Stupeur” du côté du PSG

Le club de la capitale française a également fait part de son « indignation «  et sa « plus grande stupeur » auprès de l’équipe à cause de ces informations. Une rencontre Nasser Al6Khelaïfi et le dirigeant parieur était prévu selon l’équipe, mais n’a plus tenu. Le °Président du Paris Saint Germain a annoncé que personne de son club n’est mêlé à ce genre de pari, si ce n’est pour des questions qui sont en rapport avec l’organisation (protocole d’avant match de la Ligue des Champions) du match du 3 octobre.

Le communiqué du club ajoute qu’“A cette occasion, le Paris Saint-Germain rappelle son attachement à un principe fondamental du sport, celui de l’intégrité des compétitions et, en conséquence, un refus de toute forme de pratique pouvant remettre en cause cette intégrité”.

En début de soirée un nouveau communiqué a été rendu public par Paris Saint Germain, qui dit rejeter toute implication avec ces soupçons, qu’elle soit directe ou indirecte. Il a par ailleurs précisé que le PNF n’a jamais convoqué le Paris Saint Germain dans le cadre de cette enquête. Il ajoute être néanmoins à la disposition de la justice, pour que sa réputation, ni des dirigeants du club ne soient écorchées. Pour finir il ajoute ‘’ À cet égard, le club se réserve le droit d’engager des poursuites contre quiconque tiendrait des propos diffamatoires à son encontre et à celle de ses dirigeants”.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*